coree-du-nord-un-etat-guerilla-en-mutationLa Corée du Nord est le pays le plus haï, mais aussi le plus mal connu de la planète. Comprendre les ressorts d’un système totalitaire sans équivalent par son monolithisme idéologique, l’inscrire dans un espace et dans un temps pour en saisir l’ancrage et décrypter le fonctionnement d’une économie émergente, de facto de marché : tel est l’objet de ce livre.

La Corée du Nord est le fruit d’une histoire disputée : colonisée par le Japon (1910-1945) puis divisée par les Etats-Unis et l’URSS en 1945, partition entérinée trois ans plus tard et contestée par une guerre fratricide (1950-1953), et restée depuis sans traité de paix. Kim II Sung au pouvoir a élevé la lutte de libération au rang de récit fondateur et organisé le pays sur le modèle d’une unité de guérilla, entretenant la population dans une mentalité d’assiégé permanent.

La résilience de cet « Etat-guérilla » est sans doute à chercher moins dans son caractère stalinien que dans un nationalisme invétéré. La Corée du Nord évolue cependant vers une économie hybride, où la frontière entre secteur public et initiative privée est de plus en plus floue et qui génère de profondes mutations sociales. Cette évolution interne a pour toile de fond des enjeux géostratégiques : les risques entraînés par les ambitions nucléaires de Pyongyang, les visées hégémoniques du puissant voisin chinois et le retour de la Russie dans le Grand Jeu diplomatique.

Pour acheter Corée du Nord, un État-guérilla en mutation sur Amazon

Tags:
0 shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *